El Origen Jornada 5 Triana

La dernière Journée de cette Route est consacrée au quartier sévillan de Triana, sur le bord du Guadalquivir, un quartier habité autrefois par une nombreuse communauté gitane et qui est donc l’un des berceaux fondamentaux de l’Art Flamenco.

Mais avant pénétrer dans les rues du vieux quartier, la journée débute par une Master class de danse flamenca, donnée par les célèbres représentants de la famille des Farrucos, privilège auquel d’habitude seule une poignée de passionnés peut prétendre.

Le voyageur se promène dans les rues de Triana et on évoque le temps où dans le quartier il y avait plein d’animés patios de voisins, dans lesquels les forgerons gitans travaillaient le fer dans leurs modestes forges, ou les potiers s’efforçaient sur leurs tours pour créer les belles pièces qu’on peut encore trouver et acheter dans le coin.  

Le voyageur se promène au bord du fleuve, pendant qu’on lui explique comment, dans le temps, il y avait de nombreux charpentiers dans ce quartier de profonde tradition marine.

Le voyageur connecte avec cet environnement jusqu’au moment de la dégustation d’un déjeuner d’art, dans un espace très spécial du quartier.

La Journée et la Route atteint son sens et sa culmination dans la Fiesta Flamenca des artistes sévillans et trianeros, dans laquelle le voyageur se mêle avec la connaissance acquise pendant les journées précédentes de la Route, jouissant pleinement du sentiment d’être un voyageur qui sait Vivre le Flamenco.


,